L’impossible Bonheur

 

17494963_176205029564141_8820230313209757696_n.jpg
L’impossible bonheur – Barbara Cartland

Titre : L’impossible Bonheur

Auteur : Barbara Cartland

Editions : J’ai lu

Date de parution : 2 mars 2016

Tranche d’âges : Adolescent New Adult

Nombres de pages : 250

Prix : 5.90

L’Egypte, l’Argentine, l’Amérique… Mona a suivi Lionel jusqu’au bout du monde. Lionel, L’homme qu’elle aimait. Hélas, elle était condamnée à vivre dans son ombre ! Brèves étreintes, rendez-vous secrets : elle a dû se contenter de cet amour clandestin. Parce que Lionel était marié. Ambassadeur, il ne voulait pas qu’’un scandale vienne ruiner sa carrière.
Et puis, un jour, le monde s’écroule : Lionel vient de mourir. Désespérée, sans un sou, Mona se résout à rentrer en Angleterre. La Seconde Guerre mondiale fait rage en Europe, mais Little Cobble est une oasis où Mona pourra oublier le passé.
Quand Michael, son ami d’enfance, lui avoue qu’il l’aime, l’espoir renaît en elle. Mais a-t-elle droit à une seconde chance, mérite-t-elle le bonheur, elle qui fut la maîtresse d’un homme marié ?

Mon avis

J’ai adoré ce livre, ce n’est pas le premier livre de Barbara Cartland que je lis. Ce sont des livres romantiques avec une nouvelle histoire d’amour dans chaque livres. Je n’ai jamais été déçu par aucun de ses livres. La collection de livres de Barbara Cartland est un groupement de livres que je vous conseille sans les avoir tous lus. Vous pouvez me faire confiance. Je pourrais acheter ses livres les yeux fermés. En plus, le prix est vraiment abordable, on ne va pas se ruiner à acheter les livres. Ils font entre 3 et 9 euro maximum.

En plus de l’amour, dans ce livre, nous sommes dans le contexte de la Seconde Guerre Mondiale (1933-1945). Dans les livres de Barbara Cartland, nous n’avons pas d’histoire parfaite. Ce que j’adore dans ses histoires, c’est que nous avons le dénouement de l’histoire qu’au dernier chapitre et des fois, nous continuons la suite dans notre petite tête.

Nous suivons le retour de Mona à Little Cobble du début jusqu’à la fin de l’histoire, on sait dès le départ que ce n’est pas une  héroïne parfaite, elle était avec un homme marié. Elle était sa maitresse. Je pense que ce livre, est également sur le thème du pardon de soi-même. La probabilité que Mona soit heureuse, c’est qu’elle s’accepte comme elle est, et se qu’elle a fait.

C’est mon amie Pauline, qui m’a acheté ce livre, et franchement, elle a très bien choisit car je l’ai adoré, je l’ai dévoré en quelques jours. En plus la couverture est vraiment belle.

☼☼☼☼/5

Une femme plus expérimentée ou plus âgée aurait montré davantage de prudence. Mais Mona, qui n’avait pour elle ni l’âge ni l’expérience, défia le monde…
Ceux qui étaient attirés par le parfum du scandale l’invitèrent dans les salons, les restaurants ou les night-clubs les plus selects de Londres. Elle était de toutes les fêtes. Les photographes la guettaient… Quant aux journalistes, ils continuaient à l’interroger, lui demandant son opinion sur le monde, la jeunesse, la politique, les fêtes, la moralité d’une aristocratie décadente… Mona avait son mot à dire sur tous les sujets. Même sur ceux dont elle ignorait le premier mot.

 

L’héritière des Raeven T1 : Sorcière malgré elle

 

19379609_236910310149559_4937224988773056512_n.jpg
Sorcière malgré elle – Méropée Malo

Titre : Sorcière malgré elle

Auteur : Méropée Malo

Editions : Castelmore

Date de parution : 17 février 2016

Tranche d’âges : Dès 16 ans

Nombres de pages : 411

Prix : 16.90

Assia, dix-neuf ans et bac en poche, rentre chez elle après des années en pension. Mais il n’y a personne pour l’attendre et elle apprend que toute sa famille est morte. La voilà seule au monde…
La jeune fille découvre alors qu’elle est l’héritière d’une lignée de sorcières. Elle va devoir apprendre à manier ses nouveaux pouvoirs avec pour unique professeur un vieux grimoire, puisque sa mère n’est plus là.
Assia n’est pas du genre à se laisse abattre : elle surmontera toutes les épreuves et éclaircira les circonstances qui ont mené à la mort des siens, parole de sorcière !

Mon avis

[Risque de spoiler] J’ai aimé ce livre, mais néanmoins j’ai mis beaucoup de temps pour le lire. Presque deux mois. La plume de l’auteur qui me plaisait pas. J’ai mis beaucoup de temps à rencontrer complétement dans l’histoire, à peu près une dizaine de chapitre.

J’ai trouvé également que ils y avaient quelques incohérences : Assia, n’a pas de nouvelles de sa mère, pendant huit ans, et ne cherches pas à la contacter, ce détails m’a plus au moins chagriné. Si je n’ai pas de nouvelles dans la seconde qui suit, je débarque tout de suite chez moi.

Après, nous tombons très vite amoureuse, du jeune Alec. Tout en parlant de lui, j’ai trouvé que Assia, avait un comportement assez casse pied envers Alec. Par exemple , elle va passé la nuit avec lui, et le soir même, elle va le remballer.

L’histoire est assez fantastique, et est assez plaisante, j’ai mit longtemps à ne pas décrocher, et dès que j’étais sur ce livre, je n’arrivais plus à m’enlever les yeux des pages. J’ai néanmoins été contente de finir ce livre, parce que au bout d’un moment, j’en avais marre, de ne pas arriver à le finir.

La fin est assez plate, pas de suspens, j’ai vraiment été déçu de ce livre, que j’avais fais beaucoup de théorie, et que j’avais tellement envie de le lire.

☼☼/5

« -Un jour, expliqua Constance, ta mère est rentrée bouleversée.
Je ne sais pas ce qu’elle avait combattu exactement mais…
je crois qu’elle en avait tout juste réchappé.
Elle et sa sœur t’avaient confiée à moi pour que je te garde. Quand elles sont rentrées, tu as couru dans les bras de ta mère; tu avais encore les cheveux roux, comme sur la photo. Elle t’a couverte de baisers comme si elle avait cru ne jamais te revoir- ce qui était vrai en un sens.
Alors tu as reculé d’un pas et tu as dit : »N’aie pas peur, maman. Je suis là. » »

Constance

La Sélection – T1

 

20184944_323014658155579_4706289850012139520_n
La Sélection – Kiera Cass

 

Titre : La Sélection

Auteur : Kiera Cass

Editions : Robert Laffont

Date de parution : 12 Avril 2012

Tranche d’âges : Dès 13 ans

Nombres de pages : 360

Prix : 16.90

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie. Trois cent ans ont passé et les Etats-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes. Mais un jeu de télé réalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles: la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés… Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées.

Mon avis

 

Je dois d’abord vous dire que ce livre est un véritable coup de cœur. On m’avait dit tellement de bien à son sujet. Que j’en avais peur d’être déçu. Et on ne m’a pas mentit.

Au commencement du livre, à la phase où nous, nous situons dans l’histoire et dans l’espace, on se retrouve face à un univers original. Dans un futur proche, dans 300 ans. Cela m’a surprise, car, face à la couverture, je pensais trouver, une histoire qui se situait, dans le passé, à l’époque de Louis XV, ou encore Louis XVI. Le monde et les états ont changés. Les Etats-Unis sont divisé en plusieurs castes, des plus pauvres aux plus riches.

Dans les premiers chapitres, je me suis un peu ennuyée, mais au fur et à mesure des chapitres, nous devenons de plus en plus addict à ce livre. L’histoire est tellement poignante. Dès que nous commençons à le lire, on ne peut s’arrêter de lire.

Dernier petit point à ne pas négliger : La couverture de ce livre, est extrêmement magnifique. Je pense que je ne suis pas la seule à avoir acheté ce livre pour sa belle couverture, ainsi que son dos.

– Aucune idée. En même temps, certaines n’attendent qu’une chose, vous sauter dessus.
– Mais pas vous. Vous, vous n’avez eu aucun scrupule à me balancer un coup de genou dans l’entrejambe.
– Objection ! Dans la cuisse.
– Ne dites pas d’absurdités. Dans la cuisse, ça ne fait pas aussi mal.

Maxon & America

Songe à la douceur

_20170619_185010
Songe à la douceur – Clémentine Beauvais

Titre : Songe à la douceur

Auteur : Clémentine Beauvais

Editions : Sarbacane

Date de parution : 28 Aout 2016

Tranche d’âges : Dès 13 ans

Nombres de pages : 240

Prix : 15.00

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il ne peut plus vivre loin d’elle. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ?

 

Mon avis

D’habitude, je ne lis pas d’histoire d’amour, mais j’ai essayé de lire ce livre, et je n’ai pas pu m’arrêter de lire, dès que je l’ai commencer. Ce livre est fortement connu déjà, par l’originalité de la mise en forme du récit : Il est écrit en vers.

On voit les personnages grandir, à travers des flash-back. Nous les rencontrons adultes, mais durant ces flash-back, nous les voyons encore adolescents pour l’une et jeune adulte pour l’autre. Nous apprenons la raisons de l’éloignement d’Eugène envers Tatiana, et ce qui a poussé Eugène.

Au début de l’histoire, les deux personnages, se revoyaient qu’après un dizaine d’années, et beaucoup de choses dans leurs vies avaient changés. Lors d’un trajet un métro, tous les deux vont se retrouver, et ré-échanger leurs numéro de téléphone. Et pour la deuxième fois, une nouvelle histoire d’amour naîtra.

☼☼☼☼☼/5

La première chose que fit Eugène en arrivant au cimetière
fut de chercher des yeux
sa mère, son père, ses sœurs, sa grand-mère,
afin de les éviter à tout prix.
Il avait en effet un désir impérieux,
avant de rendre ses hommages à son grand-père,
de googler Tatiana.
C’était embêtant, il avait peu de réseau dans ce cimetière ;
il avait déjà repéré toute la famille en deuil,
sœurs-blattes, parents-parapluies,
et l’aïeul dans le cercueil,
mais la page mettait une éternité à se charger, on ne voyait
qu’une chose au sommet : « 219 000 résultats » – il était
douteux qu’il puisse éplucher 219 000 résultats avant que
l’on aperçoive qu’il n’était toujours pas arrivé.
Planqué à une allée de distance du trou
qui attendait son grand-père,
derrière une tombe en gypse clinquant
marquée TREMBLAY,
(ce qui illustrait remarquablement son état)
Eugène secoua son téléphone comme on souffle sur
une carte à puce pour la faire remarcher.
Superstition électronique.

 

 

Le TOP de mes dessins animés de mon enfance

Après avoir fait mon TOP de mes séries préférées, je vous ait fait un TOP sur mes dessins animés que je regardais enfant, et surtout que je regarde toujours.

6. Galactik Football

Cette série met en scène l’histoire d’une jeune équipe de football futuriste, les Snow Kids, qui va essayer de gagner la Galactik Football Cup pour leur planète Akillian. Mais pour ce faire, ils devront faire face à de nombreuses équipes bien plus aguerries que la leur comme les Shadows, Lightnings ou Wambas.

n

5. Foot de rue

Tag, Gabriel, Éloïse et les TekNo organisent dans leur ville Port Marie la première Coupe du monde de Foot de rue. Pour réaliser leur rêve, ils devront surmonter de nombreux obstacles et notamment vaincre le sentiment de méfiance de certains habitants, à l’égard du Foot de rue qu’ils considèrent comme un sport dangereux.

njl.png

4. Princesse Sarah

Dans l’Angleterre du XIXe siècle, Sarah Crewe, huit ans et orpheline de mère, est placée par son père, riche homme d’affaires encore jeune devant se rendre aux Indes, dans un pensionnat afin d’y recevoir la meilleure éducation. Dans les premiers temps, la petite fille est traitée avec tous les égards dus à sa fortune. Malheureusement, la faillite et le décès de son père, qu’elle apprend le jour de son neuvième anniversaire, font basculer la vie de Sarah qui devient une petite servante brimée et sans cesse rabaissée par Mademoiselle Mangin, la directrice du pensionnat ; trois de ses « camarades » : Lavinia, Gertrude et Jessie ; et aussi par les deux employés du collège : Marie et James. Ces six personnes interdisent tout contact entre Sarah et tous les autres pour les empêcher de prendre la défense de Sarah.
Sarah va vivre misérablement, de plus en plus durement. Elle doit se rendre à Londres le matin pour y acheter les courses de la journée et est chargée du nettoyage, tant des sols que des pièces de l’école; elle est de corvée de charbon, doit laver les vêtements (à la main), faire la vaisselle. Les adultes de l’école la dénigrent. Elle est de plus en plus souvent punie par eux, d’autant qu’ils ont conscience de sa force de caractère qu’ils cherchent à brider continuellement. Au fil du temps, ses forces déclinent, ses habits, et surtout ses chaussures s’abîment. Elle conserve dans l’école, en apparence, sa puissante force; tandis qu’entre les murs de sa mansarde; elle se laisse aller au désespoir avec la photo de ses parents. Elle mange fort peu à sa faim. Elle va souffrir d’une forte fièvre, qui manque de la tuer. Cependant, grâce à son courage et ses amis qui l’aident, provenant aussi bien du milieu de la pauvreté comme Becky ou Peter, mais aussi du milieu aisé comme Lottie et surtout Ermengarde (appelée Marguerite dans la version française), elle parviendra à surmonter les obstacles que ne cessent de lui tendre ses ennemis.

hf.png

3. Dans les alpes avec Annette

La série raconte les aventures d’Annette Barniel, petite fille habitant avec sa mère et son père dans les années 1900 dans le village suisse de Rossinière dans le Pays d’Enhaut. Un soir de noël, la mère d’Annette met au monde un garçon qu’elle appelle Denis et elle meurt après sa naissance. cette dernière a été enterrée au cimetière du village. Annette s’est retrouvée toute seule avec son frère et son père alors qu’elle n’avait que sept ans. ayant des difficultés à la maison, Pierre Barniel, le père d’Annette fait appel à sa tante Claude pour l’aider. Claude arrive dans l’après-midi mais elle est surtout très contente de rencontrer Annette qu’elle n’a jamais vue et aussi le petit Denis. Même si Claude est parfois embêtante, elle donne de bon conseils et fini par être appréciée.
Quelques années plus tard, Annette est devenue une fille de 12 ans et Denis a 5 ans. Ils s’amusent ensemble avec leur meilleur ami Julien et sont tous les trois passionnés de sculpture en bois. Malheureusement, leur amitié va être rompue pour un moment car il y a eu une dispute avec Julien et Annette lorsque Denis est tombé dans un ravin et a été blessé. Tout cela, par la faute de Julien. Et même si cette dispute aura été veine, l’état de santé de Denis ne s’arrangera pas loin de là. Est-ce que les deux amis auront le courage et la force de se réconcilier mutuellement ?

kh.png

2. Magical Doremi

Elle raconte comment Dorémi Harukaze, aidée par la sorcière Maggie Grigri, apprend la magie pour devenir une apprentie sorcière. Elle est bientôt rejointe par ses meilleures amies Émilie Fujiwara et Sophie Senoo puis par sa petite sœur Bibi Harukaze, et la magie leur devient très utile pour améliorer leur quotidien. Mais elles vont faire de curieuses rencontres : le magicien Alexandre Jaune d’Œuf, l’affreuse sorcière Malicia ou encore l’intrigante apprentie de cette dernière : Loulou Segawa…

sans-titre.png

1. Code Lyoko

Quatre adolescents vivant en région parisienne découvrent une usine renfermant un ordinateur quantique. Jérémy, qui l’a découvert en premier, l’active et réveille par la même occasion un dangereux programme (étant par la suite un virus) appelé XANA : un programme multi-agent, à la base créé par Franz Hopper pour contrer un projet militaire : le projet Carthage. XANA, qui a ensuite pris son indépendance, cherche maintenant à prendre le contrôle du monde.
Pour cela, il infecte des tours mémorielles, qui lui servent d’intermédiaire avec le monde réel, dans les territoires de Lyoko. Aelita, une jeune créature humanoïde virtuelle, la fille de Franz Hopper, est la seule ennemie de XANA présente sur Lyoko mais elle peut compter sur l’aide de quatre amis : Yumi, Ulrich, Odd et Jérémy. Ils mènent une double vie dans le plus grand secret : simples collégiens la plupart du temps, ils deviennent sauveurs du monde quand XANA lance une attaque. Ils doivent garder leur secret car si les autorités venaient à apprendre la menace que représente XANA, elles éteindraient le super-calculateur. Cela entraînerait la destruction de Lyoko, et Aelita disparaîtrait donc jusqu’à la prochaine réactivation du super-calculateur

hhhhhhhhhh

 

 

Je préviens encore, que les synopsies sont tirés de Wikipédia.

Un marquis en exil

 

_20170619_185152
Un marquis en exil – Barbara Cartland

 

Titre  : Un marquis en exil

Auteur : Barbara Cartland

Editions : J’ai lu

Date de parution : 2 décembre 2015

Tranche d’âge : Adolescent New adulte

Nombres de pages : 155

Prix : 5.90

 

Alors que le marquis de Kerne est banni de la cour, pour trois mois d’exil, il tente de fuir Londres, pour la campagne et sa demeure de Tremaine Park, dans le Hertfordshire. Domaine qu’il a gagné en jouant aux cartes il y a quelques années de ça.

A son arrivé, il se retrouvera face à Neula Borne, qui avec sa mère, prétendent être deux gardienne de se château. Le marquis trouve ces deux femmes étranges.. mais pour la ravissante Neula.. Il les laissa s’occuper de sa demeure.. En espérant découvrir leurs secrets.

Mon avis

J’ai pris ce livre, pour l’univers qui me plaisait, l’époque me plaisait, où les femmes sont encore sur le toit de l’homme. Les femmes qui n’ont pas de décision à avoir. J’ai trouvé ce livre simple, et c’est ce que j’attendais de lui. On attends de la romance entre les deux personnages et je trouve que c’est juste ce qui fallait.

On a une fin, qu’on s’attends à avoir depuis le début, mais c’est toujours plaisant pour le lecteur. C’est une histoire que tout le monde peut lire quand on a pas envie de se prendre la tête, cette lecture se lit en un jour sans se forcer à lire trois heures d’affilées

☼☼☼☼/5

Rappelez-vous, c’est une propriété que vous avez gagnée aux cartes il y a quelques années. Elle appartenait à un certain Hugh Tremaine qui a été tué en duel peu après en France. – Carstairs

 

Thirteen reasons Why

 

IMG_20170627_151220_130
13 Reasons Why – Jay Asher

 

Titre : Thirteen Reasons Why

Auteur : Jay Asher

Edition : Albin Michel Jeunesse

Date de Parution : 29 mars 2017

Tranche d’âge : Dès 13 ans

Nombres de pages : 288

Prix : 14.50

Hannah Baker est morte.  Elle s’est suicidé. Voilà ce que se répète Clay Jensen en entendant la voie et les parole d’Hannah Barker sur des cassettes. Et si vous êtes en train d’écouter ces cassettes, c’est que vous êtes l’une de ces raisons. Comment Clay pouvait-il être responsable de sa mort ? Qu’avait-il fait de si grave ?

Il va découvrir treize raisons qui ont poussé Hannah au suicide avec un sujet sur chaque face des cassette, un sujet qui concerne une personne en particulier : Justin Foley, Jessica Davis, Taylor..

Au total 7 Cassettes, 13 faces, 13 histoires secrets, 13 secrets, 13 personnes coupable.

Mon avis

 

J’avais beaucoup entendu parler de cette histoire quand ce livre a été reproduit en série. J’ai mis un moment avant de commencer la série, et je me suis lancer, j’ai fini la saison 1, et j’ai eu le livre pour mon anniversaire. Et j’ai dévoré ce livre. Je pense qu’avoir vu la série avant, ma fait une caricature d’un type de personne avec un visage. Et quand je lisais Hannah parler, j’avais sa voie dans la tête.

On ressent ce que l’auteur a voulu faire passer à travers ce livre. Comment des rumeurs exagérées ou non, peuvent faire du mal à beaucoup de personnes. Comment des préjugés amènent à juger des personnes sans les connaître. Comment des actes qui peuvent paraître inoffensifs peuvent détruire une personne.

Ce livre est une leçon de moral, il nous montre les conséquences d’actes qui nous paraissent rien du tout, parait énorme, et parfois la goute de trop pour une personne sensible.

Le harcèlement à l’école est pénible, et très dure à supporter par les personnes concernées, on se sens seules, pas aimés, et on veut que cela s’arrête. Même si cela peut risquer une vie. Il faut faire attention à ce que l’on fait.

Voilà, j’ai fais une grande leçon de moral, il fallait que je la fasse, si ça vous déplait tampis, mais que j’ai trouvé un peu long sur la fin. Et en parlant de fin, avec une fin qui se termine en queue de tirebouchon, il n’y a pas suite à ce livre, donc j’ai trouvé bizarre comment il se finissait.

☼☼☼☼/5

J’espère que vous êtes prêts, parce que je vais vous raconter l’histoire de ma vie. Ou plus exactement, la raison pour laquelle elle s’est arrêtée. Et si vous êtes en train d’écouter ces cassettes, c’est que vous êtes l’une de ces raisons.  – Hannah Baker